L'histoire de Wimbledon, tournoi favori du Grand Chelem

wimbledon

Le tournoi de tennis Wimbledon faisant partie du Grand Chelem, est un événement réunissant des milliers de spectateurs chaque année, et sa popularité de date pas d'aujourd'hui. L'histoire de ce tournoi auquel même la famille royale anglaise vient assister remonte à 1875. Découvrez comment cet événement est né et les raisons qui font qu'il suscite encore autant d'engouement aujourd'hui, autant pour le public que pour les parieurs sur le tennis, qui pour beaucoup Wimbledon et leur tournoi favori du grand chelem.

Wimbledon, l'idée géniale de l'anglais Henry Jones

Le tournoi de Wimbledon peut être considéré comme l'élément précurseur, dans la hausse en popularité du tennis. Tout débute en 1875, année durant laquelle ce sport est inventé par le Major britannique Wingfield. Connu à l'époque comme simple loisir pour remplacer le croquet, le tennis sera la nouvelle passion de J. H. Walsh et Henry Jones.

Les deux Britanniques prennent en location pour un an, une prairie de Wimbledon. Ils invitent alors les adhérents du All England Croquet Club à participer à leur nouveau jeu, tout en améliorant les règles de jeu au fil du temps.

Toutefois, l'initiative ne permettant pas de payer les factures, Henry Jones propose en 1877, la création d'un tournoi de tennis à Wimbledon. La première édition du tournoi de tennis de Wimbledon incitera 22 participants à s'inscrire, et elle attire près de 200 spectateurs.

Le gagnant du premier tournoi était Spencer Gore, devenu célèbre dans le pays pour sa tactique de jeu très agressive. Mais Frank Hadow, un parfait outsider, viendra détrôner le grand champion l'année d'après. Cela suscitera encore plus l'intérêt du public pour ce sport. Réservé uniquement aux hommes au début, le tennis deviendra aussi un sport féminin en 1884.

Le tournoi de Wimbledon sera organisé année après année, avec toujours plus de participants et plus de spectateurs.

Un tournoi qui survit malgré les guerres mondiales

La Première Guerre mondiale imposera la suspension du tournoi de Wimbledon, de 1914 à 1918. Puis, comme le phénix qui renaît de ses cendres, le tournoi de tennis reprend en 1919. La compétition sera déplacée à Church Road, un espace plus grand, mais toujours situé à Wimbledon.

Plus tard en 1922 sera inauguré le Court central de Wimbledon, stade officiel de 13 000 places réservé pour la compétition. Les Français remportent le tournoi pendant plus de 20 ans, avant d'être détrônés par les Américains Helen Wills, Donald Budge et Bill Tilden en 1931.

La Seconde Guerre mondiale vient une fois de plus, perturber le championnat en 1940. Elle cause de sérieux dégâts dans plusieurs pays, et le grand stade de Wimbledon est touché dans un bombardement cette année-là. Le tournoi renaît une fois de plus en 1946.

Les raisons qui rendent immortel le célèbre tournoi de Wimbledon

Contrairement au Roland Garros, à l'US Open et à l'Open d'Australie, le tournoi de tennis de Wimbledon demeure l'incontournable du Grand Chelem. Cela s'explique d'abord par son grand âge : le plus vieux tournoi au monde a plus de 140 ans et il suscite toujours une grande affluence.

Par ailleurs, le stade de Wimbledon est considéré comme un monument historique, compte tenu de sa résistance face à la Seconde Guerre mondiale. Son gazon est jalousement conservé depuis, et ne sert qu'une fois dans l'année, lors du Grand Chelem.

Menu